• jeunes kanakes

    Juste avant de partir pour la tournée en Belgique avec le film "entre PERIGORD et QUERCY", nous étions arrivés à 18 min montées "brutes" ...
    18 min pour 2 mois de travail ! quel ratio de rendement. Réaliser un film est toujours aussi long. Enfin, nous sommes contents. Le début est prometteur avec des images aériennes, des images sous-marines, un kaléidoscope de couleurs et des intervieuws pour rythmer le tout. Déjà commencé légèrement avec MADERE puis appuyé avec PERIGORD-QUERCY, l'introduction d'intervieuws complété par des images en insertion commence à être notre marque de fabrique. Etre au plus proche des gens a toujours été notre crédo!
    Mars et avril étant consacré partiellement à des tournées en France, nous pensons avoir terminé le film pour mai-juin...en attendant la rédaction du livre.
    En attendant, en guise de patience, voici 26 photos choisies de manière aléatoire et illustrant notre voyage en Nouvelle-Calédonie, terre de nickel, de coquillages et de bien d'autres choses encore !


                   Anse Vata-Noumea                              Course de stock-Koumac


                 Fête coutumière-Ouendji                           Marché de fammes-Tendo


                 Le "bonhomme"-Bourail                                 Eglise-Côte est


                   La "poule"-Hienghène                                        Chaine centrale


                       Rodéo-Koumac                               Vieux village minier de Thiebagi


              Bac de la Ouème-Côte est                              Pirogue-Ile des Pins


                Avec Maurice Fels-Thio                                 Avec Rose N'Gioni


                  Totems-Ile des Pins                                        Mariage kanak


                      Mariage kanak                                  Baie de Chateaubriand-Lifou

     
               A l'abordage-Iles Loyautés                           Joueuses de cricket-Lifou


               Danse du Wetr-Lifou                                               Mare


        Construction d'une case-Iles Loyautés                Jeunes kanakes-Iles Loyautés

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Carte postale de Nouvelle-Calédonie en attendant le film...

    Yahoo!

    votre commentaire
  • En cours de dérushage...

    POST-PRODUCTION

    Réaliser un film n’est pas une mince affaire. Outre le tournage dont vous avez eu quelques échos, il y a la post-production. Par expérience, je sais qu’elle se compte en mois. Plusieurs pour être précis. Il faut dire que nous travaillons à deux sauf vers la fin du projet où un assistant-réalisateur de cinéma vient nous prêter main-forte.

    Voilà plus d’un mois que nous « dérushons ». Tout visionner, trier le bon grain de l’ivraie, noter les time-code de ce qui est intéressant et de ce qui l’est moins. Prendre des notes, positionner les vignettes en séquences, regrouper par thèmes, découper (à l’image près sachant qu’il y en a 24 dans une seconde) et rejeter …Ce qui prend le plus de temps ce sont les interviews et comme nous en avons beaucoup….

    Tout cela pour arriver à un premier tri qui va nous permettre de faire un « montage cut » de maximum 5 ou 6 heures(enfin nous l’espérons)qui lui débouchera, après maintes prises de tête, sur un « ours », c-à-d  une option de finalisation du film en « brut ».

    Durant tout ce temps, nous aurons évidemment en tête des lignes de scénario, des axes, des thèmes, des approches d’idées de début et de fin, des idées de transition, des liaisons entre les grandes séquences(et les petites) qui nous empêcheront bien sûr de trouver un sommeil réparateur.

    S’ensuit le montage proprement dit, qui est de loin la phase la plus excitante et la plus difficile. Il s’agit de trouver un équilibre entre les images, les interviews, les effets (cartes, titrages, infographie, transitions), les commentaires en voix « off » et la confection de la bande-son(musiques, effets et bruitages) qui est, en elle-même, est un métier à part entière.
    Le but est d’arriver à faire passer ce que l’on a envie de faire passer en procurant du plaisir, de l’intérêt au (télé)spectateur tout en restant fidèle à ses convictions.
    De l’émotion, de la culture, de l’aventure…etc. L’important est que cela passe bien.
    Le fond et la forme !

    Nonobstant cela, le résultat final reste un mystère. Un bon film, cinéma ou documentaire, résulte d’une alchimie que personne(on le saurait) n’a réussi à reproduire maintes fois. 
    Et c’est très bien ainsi !

    Yahoo!

    votre commentaire
  • PLONGEE A LIFOU-VALLEE DES GORGONES
                                                               Maud Guinet 

    PHOTOS 2011 Part.8 PHOTOS 2011 Part.8 

    PHOTOS 2011 Part.8 PHOTOS 2011 Part.8 

    PHOTOS 2011 Part.8 PHOTOS 2011 Part.8 

    PHOTOS 2011 Part.8 PHOTOS 2011 Part.8 

    PHOTOS 2011 Part.8 PHOTOS 2011 Part.8

    Yahoo!

    2 commentaires
  • Qulques unes des + belles plages...

    [Sans titre] [Sans titre] 

                 Malabou-Grande Terre                                             Mu-Maré

    [Sans titre] [Sans titre] 

                       Ile des Pins                                                  Hienghène

    [Sans titre] [Sans titre] 

                 Kuto-Ile des Pins                                        Piscin d'Oro-Ile des Pins

    [Sans titre] [Sans titre] 

                      Wabao-Maré                                              Yaté-Grande Terre 

    [Sans titre] [Sans titre] 

                 Bourail-Grande Terre                                         Chateaubriand-Lifou 

    Yahoo!

    votre commentaire